-A +A

Le forage de Matailly-Moissey

Pour faire face à l’augmentation démographique de son territoire et à sa dépendance à une source d’approvisionnement en eau unique (la nappe profonde du Genevois avec l’exploitation du puits de Crache), la CCG s’est engagée dans un projet d’envergure avec la mise en service de deux nouveaux forages sur le site de Matailly-Moissey à Vulbens.
 

Des enjeux de sécurité et de qualité

Le réseau primaire ne dispose que d’une seule ligne d’approvisionnement en eau composée d’une succession d’équipements hydrauliques soumis à des risques de défaillance et dont les capacités ont atteint leurs limites.

Les objectifs du projet :

  • Assurer un accès à des quantités d’eau suffisantes par rapport aux besoins de sa population.
  • Garantir une eau de qualité.
  • Sécuriser et optimiser le réseau d’approvisionnement communautaire grâce à des équipements hydrauliques performants.

Des choix techniques pour garantir la sécurisation et l’équilibre du système:

  • Réalisation de deux forages dans la nappe d’accompagnement du Rhône pour diversifier les ressources.
  • Mise en place d’étages de refoulement (qui consiste à rapprocher l’alimentation en eau au plus près des plus importants consommateurs comme les communes de Valleiry, Viry, Neydens, Saint-Julien-en-Genevois et site d’Archamps) afin d’optimiser les consommations énergétiques. Le fonctionnement préférentiel du système en nuit permettra également de profiter d’un coût moindre de l’énergie.
  • La connexion au réseau communautaire de la commune de Viry et de la future zone d’activités de Cervonnex.
  • L’alimentation du point haut du réseau communautaire (le réservoir de Croix Biche) pourra se faire à partir des 2 lignes de Crache et Matailly, assurant ainsi la continuité du service.

Ces choix techniques, axés sur l’optimisation des consommations énergétiques, répondent à des exigences de protection de l’environnement et de maîtrise du budget communautaire. Le nouveau réseau permet également d’anticiper l’augmentation des capacités de stockage et résout les problèmes de pression insuffisante sur certaines zones.

Un budget de 13.2 millions d'euros, financé à 47%

  • 10.4 millions pour la réalisation des infrastructures.
  • 2 millions d’euros pour la réalisation des réservoirs pour les communes de Viry, Valleiry et Vulbens, ouvrages mutualisés avec les infrastructures.
  • 0.8 millions de sécurisation du réseau de distribution de St Julien en Genevois.

La Communauté de Communes du Genevois a sollicité l’aide de l’Agence de l’eau et du SMDEA (Syndicat Mixte Départemental d’Eau et d’Assainissement) qui financeront le projet à hauteur de 6,185 millions HT.
Une deuxième phase de travaux sera conduite dans plusieurs années pour réaliser deux autres nouveaux forages sur le site de Matailly-Moissey et la liaison d’infrastructures jusqu’à la Technopôle d’Archamps

Calendrier de réalisation

Après la mise en service, 6 mois sont nécessaires pour faire des réglages et vérifier le bon fonctionnement.

  • Juin 2014 à septembre 2015 : travaux sur les canalisations.
  • Octobre 2014 à octobre 2015 : travaux génie civil.
  • Avril à décembre 2015 : travaux équipements.
  • Début 2016 : essais et réglages.
  • Réception au cours du 2ème semestre 2016.