-A +A
Economie

Ecoparc du Genevois : démarrage des travaux

                            (pour démêler le VRAI du FAUX cliquer !) 

Suite à l’arrêté d’autorisation environnementale délivrée par la préfecture, la 1ère phase des travaux d’aménagement de l’Ecoparc du Genevois a démarré courant janvier. L’Ecoparc du Genevois est un parc d’activités dédié aux activités bien-être et mieux-vivre.

Cette première phase de travaux s’échelonne sur une durée de 5 à 6 semaines, et consiste à :

  • L’abattage et la coupe des arbres nécessaires pour la création des futurs espaces publics,
  • La réalisation des premiers travaux de mouvement des terres
  • Les actions nécessaires à la gestion des eaux pluviales pour améliorer l’écoulement des eaux de pluie dans l’Ecoparc au cours du chantier mais également ultérieurement.

L’autorisation environnementale unique fixe les conditions de réalisation de l’opération, afin de limiter au maximum les impacts du projet sur l’environnement.
Ce document de 32 pages impose des mesures concrètes qui seront mises en œuvre par TERACTEM, par la Communauté de communes du Genevois et par tous les prospects qui viendront s’installer dans l’Ecoparc du Genevois.

Elles concernent 3 grands chapitres :

  • La protection des milieux aquatiques : dispositions spécifiques pendant les travaux pour limiter et contrôler les ruissellements vers les cours d’eaux, mesures d’entretien des ouvrages de gestion des écoulements des eaux pluviales lorsqu’ils seront en service….
  • La préservation de la faune et de la flore : définition de haies, de vergers et de chênes à préserver ; mise en place d’une période pour la réalisation des travaux en dehors de la période de nidification et de reproduction ; des mesures de gestion pendant les travaux et de maintien des continuités écologiques ; des obligations concernant les plantations et l’entretien des arbres et des haies ; la création d’habitat favorables aux reptiles et aux amphibiens, d’hôtels à insectes et de nichoirs ; l’adaptation de l’éclairage public pour limiter la pollution visuelle et l’impact sur les espèces implantées en périphérie du site ; valorisation de la zone humide à l’entrée de la zone pour les amphibiens.…
  • L’insertion paysagère : maintien de la trame bocagère existante, suivi du Cahier des Prescriptions Architecturales, Urbanistiques, Paysagère et Environnementales.

 

Pour consulter l’intégralité de l’arrêté d'autorisation environnementale : cliquer ici 

Autres actualités

Intercommunalité

COVID-19 : INFORMATIONS PRATIQUES

Publié le 16/03/2020
Informations actualisées sur l'adaptation de nos services - mise à jour : mardi 31 mars 2020
En savoir plus
Intercommunalité

Offres d'emploi

Publié le 13/02/2020
Les offres à pourvoir :  - Chargé-e de projet transition écologique - trame bleue : télécharger l'offre  - Directeur-trice adjoint-e eau et assainissement : télécharger l'offre 
En savoir plus